Bon, soyons clair, je n'ai jamais vraiment été fan de ce chanteur qui a commencé son immense carrière en adaptant les tubes anglais que l'on écoutait en VO sur les radios pirates, reste que pour notre génération, il est inséparable de notre adolescence, combien de couvertures de "salut les copains, par exemple ! L'idole des jeunes...

C'est indéniablement en concert qu'il était le plus impressionnant, bête de scène, clairement ! Il a ainsi aidé à populariser le Rock puis a fait appel à de bons compositeurs bien de chez nous

On a tous en nous quelque chose de Johnny...

C'est la moitié du groupe Steely Dan qui disparait avec Walter Becker

On reconnait immédiatement le son sophistiqué du groupe qui fait contraste avec les thèmes des chansons, souvent très sombres

On gardera le plaisir de réécouter les tubes les plus fameux, indémodables

On n'a pas fini d'en parler de cet été de l'amour et ça commence déjà...

Il faut dire que ce fut tout de même le point d'orgue des sixties, cette "beat generation" nous percutant violemment, il faut aussi bien comprendre dans quelle société nous vivions alors, on a digéré ça pendant plusieurs mois avant mai 68 !

Alors, place à la fête...

Il aura donc fallu 53 ans à Radio Caroline pour obtenir -enfin- le droit d'emettre en AM !

50 ans après la fameuse loi qui a obligé les radios offshore britanniques à cesser leur activité, la Grande-Bretagne accorde enfin une licence à Caroline !

Leur site annonce la fréquence, ce sera sur 648 kHz, avec une puissance de 1 KW

Ce film de Brian de Palma de 1974 ressort dans un superbe coffret collector avec du blueray dedans et c'est justice !

On retiendra surtout ici la bande-son inoubliable  du compositeur Paul Williams qui joue le rôle du producteur diabolique, un mélange soigné de rock, hard-rock et country, on ne s'en lasse pas !