Mars 68 est resté célèbre principalement par ce fameux "mouvement du 22 mars", d'inspiration libertaire, créé à la fac de Nanterre, par, entre autres, un certain Daniel Cohn-Bendit et qui sera un des éléments déclencheurs des événements de mai

Pourtant, il faut bien dire que l'on n'en a pas vraiment entendu parler dans les facs parisiennes avant le mois de mai même si l'on a tout de suite été au courant de la fermeture de Nanterre le 28 mars mais bon, on bossait encore beaucoup, les premiers partiels approchaient...

Nous y sommes donc à ce cinquantenaire des "événements" et on va s'y intéresser d'un peu plus pres...

En ouvrant le bal par le mois de janvier, bien sur, en fac, ça s'agite déjà, notamment lors de la dernière semaine, d'abord au lycée Condorcet où l'exclusion d'un certain Romain Goupil va aboutir à la création des fameux Comités d'action Lycéens, puis à Nanterre avec une véritable journée d'émeute le 26 janvier pour protester contre le flicage de l'université et le renvoi d'un étudiant dénommé Daniel Cohn-Bendit...

A noter que le 5 janvier débute ce que l'on a appelé le printemps de Prague...

Bon, soyons clair, je n'ai jamais vraiment été fan de ce chanteur qui a commencé son immense carrière en adaptant les tubes anglais que l'on écoutait en VO sur les radios pirates, reste que pour notre génération, il est inséparable de notre adolescence, combien de couvertures de "salut les copains, par exemple ! L'idole des jeunes...

C'est indéniablement en concert qu'il était le plus impressionnant, bête de scène, clairement ! Il a ainsi aidé à populariser le Rock puis a fait appel à de bons compositeurs bien de chez nous

On a tous en nous quelque chose de Johnny...